Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo-Fab

Photo-Fab

Voyages & Volcans

LIPARI (îles éoliennes)

La deuxième étape de notre croisière nous mène à Lipari, la plus grande et la plus peuplée des îles Eoliennes. Après une visite de la ville (citadelle et cathédrale), nous nous dirigeons avec notre bateau vers le Nord Est de l'île, plus précisément à Porticello où l'eau turquoise se marie à merveille avec les flans blanchâtres de ponce du Monte Pilato. La baignade y est très agréable. Nous accostons pour aller voir les usines abandonnées, où nous récoltons des échantillons de pierres ponces et d'obsidiennes.

La morphologie de l'île, volcanique, présente soit des étendues blanches de pierre ponce, soit de sombres coulées d'obsidienne comme celle des Roches Rouges, entre les bourgs de Canneto et d'Acquacalda. Cette dernière est le résultat de la phase finale de la dernière éruption du volcan Monte Sant'Angelo, appelé Campo Bianco en raison de la couleur des pierres ponce blanchâtre.

Lipari is the largest of the Aeolian Islands in the Tyrrhenian Sea. It includes 16,000 permanent residents, including 7,000 in the town of Lipari. It belongs to Italy and is located in the province of Messina. The morphology of the island, volcanic, this is white expanses of pumice or dark obsidian flows like Red Rocks (Rocce Rosse), between the towns of Canneto and Acquacalda. The latter is the result of the final phase of the last eruption of Monte Sant'Angelo, Campo Bianco called because of the color of white pumice. The boat, which connects the islands, offers a panoramic view from the sea casting.

carrière de ponce du Monte Pilato
carrière de ponce du Monte Pilato

carrière de ponce du Monte Pilato

plan de Lipari

plan de Lipari

cathédrale de Lipari
cathédrale de Lipari

cathédrale de Lipari

vue depuis la citadelle - view from the citadel

vue depuis la citadelle - view from the citadel

LIPARI (îles éoliennes)
LIPARI (îles éoliennes)
LIPARI (îles éoliennes)
les carrières

les carrières

Impossible de séjourner à Lipari aller au nord de l'île voir l'exploitation de ponce autour du Monte Pilato à Porticello. Ces coulées de ponces hautes de 200 m donnent au paysage une coloration blanche.Des échantillons d'obsidiennes sont aussi nombreux à cet endroit, le Monte Pilato ayant émis une coulée" Roche Rosse " .

L'Usine est abandonée suite au classement du site à l'Unesco

Unable to stay in Lipari without a tour of the island and discover the splendid views of Vulcano and Salina, visit the spa of San Calogero (Lipari knows to this day a visible fumaroles and thermal activity on the west coast ). Go especially to the north of the island to see the operation of pumice around the Monte Pilato to Porticello. These high flows pumice 200 m give the landscape a blanche.Des coloring obsidian samples are also many here, the Monte Pilato has issued a casting "Roche Rosse". Nevertheless, attention to dust because cameras do not appreciate. Some return from this walk very heavy bag back!

The plant was abandoned following the ranking of the site by Unesco.

les eaux turquoise

les eaux turquoise

LIPARI (îles éoliennes)
LIPARI (îles éoliennes)

L’activité volcanique de Lipari

  • La première période

Elle forme la base de l’île. Ce sont des laves et des tuffs et les laves les plus anciennes découvertes ont été datées à 223 000 ans. Deux grands volcans se sont alors installés. Avec au nord le Monte Chirica-Costa d’Agosto (un cône pyroclastique) et au cœur de Lipari Monte S. Angelo, l'actuel point culminant de l'île (593,7 m)..

  • La deuxième période

Les volcans de Chirica-Costa d’Agosto et de monte S. Angelo présentent une activité terminale avec des effondrements volcano-tectoniques et un arrêt de l’activité puisqu’apparaît des paléosols et des surfaces d’érosion. C’est ensuite une importante activité explosive surtout au volcan S. Angelo. Cette activité explosive en association avec un lac a donné des coulées de boue.

  • La troisième période

Il y a encore un temps de calme dans l’activité volcanique, puis une reprise des éruptions, qui sont essentiellement sous-marines. Des dômes de rhyolites se mettent en place au sud de Lipari. Ces structures furent ensuite masquées par la mise en place de deux autres dômes : le monte Giardina et le monte Guardia. Cet événement se serait produit il y a environ 22 000 ans.

  • La dernière période

C’est la plus visible, elle se caractérise au nord-est de l’île par des coulées d’obsidienne et des coulées de ponce. Quatre cycles ont été repérés : - le cycle de Canetto Dentro qui a émis une petite coulée d’obsidienne ; - le cycle de Gabellotto-Fiume Bianco, qui a émis la coulée d’obsidienne de Pomiciazzo (datation entre 11 400 et 8 600 ans) ; - le cycle de Forgia Vecchia ; - le cycle de Monte Pilato-Rocche Rosse (le dernier) entre 650 et 850 apr. J.-C. Tous ces cycles présentent le même processus : d’abord une violente explosion et pour terminer une coulée d’obsidienne est émise.

The volcanic activity of Lipari The first period It forms the base of the island. These are lavas and tuffs and lavas older findings were dated at 223,000 years. Two large volcanoes are then installed. With north-Monte Chirica Costa d'Agosto (a pyroclastic cone) and the heart of Lipari Monte S. Angelo, the current highlight of the island (593.7 m) .. The second period Volcanoes Chirica-Costa d'Agosto and rises S. Angelo exhibit terminal activity with volcano-tectonic collapse and stop the activity puisqu'apparaît paleosols and surface erosion. It is then a large explosive volcano especially S. Angelo activity. This explosive activity in association with a lake gave mudslides. The third period There is still a quiet time in volcanic activity, then a resumption of eruptions, which are basically underwater. Rhyolite domes are taking place south of Lipari. These structures were then masked by the establishment of two domes: the mounts and mounts Giardina Guardia. This event would have occurred there about 22,000 years. The last period, This is the most visible, it is characterized northeast of the island of obsidian flows and pumice flows. Four cycles were identified: - Cycle Canetto Dentro which issued a small obsidian; - Cycle gabellotto Fiume Bianco, who issued the obsidian of Pomiciazzo (dating between 11,400 and 8,600 years); - Cycle Forgia Vecchia; - The cycle of Monte Pilato-Rocche Rosse (last) between 650 and 850 AD. AD All these cycles have the same process: first, a violent explosion and to complete the obsidian is issued.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bibi 03/05/2015 20:50

Magnifique !!!